Jackalop // Sophie B. Samson

Peinture & couture

 

Un peu d'histoire


JACKALOP_SOPHIE.JPG

- Du stylisme vestimentaire à la peinture sur bois -

Également connue sous le nom de Jackalop, cette artiste native de la ville de Québec, a fait ses premières marques dans l’art vestimentaire en fondant Jackalop Inc. en 2005
Désormais installée à flanc de montagne dans les Cantons-de-l’Est, elle a réuni logis et atelier sous le même toit cathédrale de son chalet suisse.
Cumulant plusieurs années d’expérience en impression textile et en graphisme, et afin de combiner le dessin et le plaisir de travailler avec le bois, l’idée de peindre sur ce medium a émergé.
Ce fut d’autant plus une nouvelle opportunité de donner une existence tangible à ses illustrations.
La luxuriante nature qui l’entoure et les bêtes qui y habitent s’avèrent une source privilégiée et inépuisable d’inspiration.

Un peu d'historique en images...


Carte d'identification pour accéder aux bureaux de design de Descente, Osaka, Japon.

2004

Des études en Design de mode l'ont conduite à Osaka et à Tokyo au Japon pour un stage d'études chez Descente, dans le département de design de vêtements de snowboard.

À son retour, création d'une collection de onepieces de snowboard.

Premier dépliant promotionnel de collection de onepiece. Graphisme réalisé par Sophie B. Samson en 2005

2005

Son projet de onepieces devient Jackalop Inc., compagnie de vêtements de snowboard et de ski.

 Onepiece de snowboard Jackalop, réalisé en  2005 . Photo:  Ulric Collette  Mannequin : Marc-André Hallé

Onepiece de snowboard Jackalop, réalisé en 2005. Photo: Ulric Collette Mannequin : Marc-André Hallé

Rapidement, les activités de Jackalop inc s'étendent aux vêtements de villes, notamment les manteaux d'hiver et les vestes à capuche.

Manteau d'hiver pied-de-poule. Photo Ulric Collette. Mannequin Marc-André Hallé

2007

L'impression textile s'installe de soi, question d'incorporer du graphisme aux textiles.

Évidement, les t-shirts imprimés se sont alors taillés une place parmi les collections Jackalop.

  T-shirt Naked Bodies Jackalop . Photo et GIF par  Ulric Collette  Mannequins : Rachel Martin & Marc-André Hallé

T-shirt Naked Bodies Jackalop. Photo et GIF par Ulric Collette Mannequins : Rachel Martin & Marc-André Hallé

De cet amalgame entre le graphisme et le vêtement ont découlé plusieurs collections vendues en ligne et en boutique, notamment à Montréal, à Québec et à Bromont.

Birds by Jackalop. Veste à capuche entièrement fabriquée au Québec par Jackalop, à partir de matériaux québécois, en 2007

2011

Sa collection de nœuds papillon se retrouve à la boutique du Musée National des Beaux-Arts de Québec.

Le Vincent, nœud papillon. Photo Jimmy Voyer. Mannequin Sonny Tremblay.

2014

De fil en aiguille, le vêtement perd l'exclusivité de l'impression textile qui s'étend alors aux coussins décoratifs par la formation du collectif Jackalop Co. avec le designer Stanislas Metzger.

VOIR D'AUTRES PARUTIONS EN MAGAZINES

Coussins Jackalop Co., collectif formé avec Stanislas Metzger, parus dans le Magazine Véro.

2015

Une première collection d’œuvres d'art voit le jour, à partir de textiles imprimés montés sur toiles avec un cadre de bois.

Quelques toiles présentées dans une boutique du terroir.

2016

Lancement d'un projet littéraire Le Manifesto de l'Art Slow, récit philosophique concernant des idéaux et enjeux liés aux arts. Lire le Manifesto ici.

 Couverture du journal de Granby Le Plus.

Couverture du journal de Granby Le Plus.

2017

Toujours en quête de nouveaux médiums à orner, et ayant un penchant pour le bois naturel, l'idée de peindre sur des skateboards et des blocs de bouleau s'est taillée une place privilégiée parmi les options.

Le chat et le diamant -  sur planche de skateboard en érable, fabriquée au Québec.